À la Une

  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt
  • alt

Le Chti a assisté pour vous à Mademoiselle Julie, la dernière création de La Virgule

Culture — 24 nov. 2021

capture-decran-2021-11-24-a-11.49.42.png

Entre lutte des classes et guerre des sexes, entre répulsion et désir sexuel, Mademoiselle Julie fait monter la tension à La Virgule ce mois-ci. Pour cette nouvelle création de la compagnie installée à Tourcoing, Jean-Marc Chotteau a réuni un remarquable trio de comédiens dans un huis-clos tendu, parfois suffoquant et violent, mais qui offre également quelques moments d’un rire libérateur. Il captive le spectateur par sa mise en scène haletante de la sulfureuse tragédie d’August Strindberg.

La scène

L’affiche

Quel défi que celui relevé avec brio par Jean-Marc Chotteau : réussir à bouleverser son spectateur par une mise en scène rigoureuse et classique, d’une fidélité absolue au texte ; nous démontrer qu’il reste tant à explorer et à comprendre de cette pièce, écrite en 1888 et censurée à sa création ; nous rappeler, enfin, que le théâtre est un art indispensable et intemporel.

La dualité d’un jeu de séduction oscillant entre attraction et répulsion

Mademoiselle Julie met en scène trois personnages : Julie, fille d’un Comte, interprétée par une formidable Julie Duquenoy ; Jean, le valet du compte, joué par le très convaincant Melki Izzouzi et Kristin, fiancée de Jean et cuisinière, incarnée avec force par Estelle Boukni.

En ce soir de la Saint-Jean, tout semble permis. Julie tente de se libérer de son rang, de séduire Jean en faisant fi des barrières sociales. La mise en scène ne cesse d’emporter le spectateur çà et là dans cet incroyable jeu de va-et-vient, sublimant ainsi le jeu de séduction entre Julie et Jean. Ils se rapprochent, s’éloignent, et finissent par céder à la tentation dans la folie d’une nuit qui envahit totalement la scène. Ce rythme saccadé et les ruptures dans la mise en scène sont autant d’illustrations de la confusion des sentiments des personnages.

Melki Izzouzi dans le rôle de Jean

Le naturalisme, fondement de la mise en scène

À la fin de la représentation, dans la rencontre bord plateau qui succéda à la pièce, écouter Jean-Marc Chotteau expliquer son cheminement fût tout à la fois étonnant et passionnant. C’est, en effet, le décor naturaliste de la pièce qui a été à l’origine de sa lecture de Mademoiselle Julie. Il affirme, ainsi, que la première étape de la production de celle-ci a consisté à dessiner le décor.

Nous nous trouvons dans la cuisine de la propriété du Comte, personnage que l’on ne voit pas mais qui est représenté par les bottes cirées par Jean et trônant au milieu de la pièce. Cette cuisine sent le cognac (littéralement, ndlr), elle est nettoyée de façon obsessionnelle par Kristin, domestique aux traits fatigués par la dureté de son travail et par l’usure du temps. À l’instar d’une description d’un roman de Zola, Jean-Marc Chotteau nous entraine ainsi dans l’intimité de ces trois personnages, dont le destin se trouve bouleversé en cette folle et tragique nuit de la Saint-Jean.

Au-delà de la tension physique et psychologique éprouvée par les trois personnages, sa mise en scène naturaliste accentue la violence verbale du texte de Mademoiselle Julie et la cruauté du destin des trois personnages, Kristin, Jean et Julie. Les mots crus d’August Strindberg résonnent avec force dans le théâtre pour nous rappeler sans cesse la bassesse dont est capable l’humanité et l’accablement auquel font face des personnages. Dans ce huis-clos passionné, les accès de colère – voire de folie – de Julie, poussent Jean à la mépriser autant qu’il la désire

Lutte des classes et guerre des sexes 

Mademoiselle Julie n’est pas seulement une tragédie sur la confusion des sentiments. C’est aussi l’histoire de deux personnages qui cherchent à sortir de leur condition.  Julie a le souhait d’explorer la liberté de mœurs dont elle pense que jouit le peuple, Jean rêve, lui, de franchir la frontière qui le tient à distance de la haute société. Jean rêve de grandeur, Julie d’affranchissement, or c’est une terrible dégringolade sociale qui les attend tous deux. Dans cette tragédie, où l’intrigue se déroule en une nuit et en un seul lieu, se joue le cataclysme de leurs vies.

Jean-Marc Chotteau, le metteur en scène

On ne saurait, enfin, parler de Mademoiselle Julie sans évoquer sa paradoxale dimension féministe. Au-delà de leur volonté de sortir de leur condition, Julie et Jean se livrent une véritable guerre des sexes. Lorsque l’on interroge Jean-Marc Chotteau sur la dimension féministe de la pièce, celui répond avec un sourire malicieux que Strindberg était un grand misogyne. C’est donc grâce à sa lecture de la pièce et à sa mise en scène, que le spectateur ressort avec le sentiment d’avoir vu une pièce féministe. Julie Duquenoy incarne avec force son personnage et fait ressentir le fardeau de la condition de la femme. Au travers de son interprétation, elle soulève des sujets universels, notamment le traitement des femmes dans leur intimité et dans la société. Elle est à la fois objet de désir et de mépris aux yeux de Jean. Fatalement, elle est confrontée au fait que, malgré son rang, elle n’est qu’une femme dans une époque qui ne leur permet rien.

Allez sans hésiter découvrir Mademoiselle Julie, plongez dans un tourbillon de sentiments intenses, confrontez-vous aux paradoxes de ses personnages et vivez pleinement cette pièce passionnante. Si vous aimez les beaux textes et les mises en scènes exigeantes vous serez comblés.

L’équipe du Chti

La Virgule, Centre transfrontalier de création théâtrale, au 82 Boulevard Gambetta, 59200 Tourcoing

Vous avez Aimé ?

Notre Instagram

alt
alt
alt
alt
alt alt
Cursor
?
Le Chti

Lire L'article

Bons plans Et adresses à Lille Et sa région depuis 1973

Bons plans Et adresses à Lille Et sa région depuis 1973

Afin de faciliter votre navigation et vous apporter le meilleur service possible, nous utilisons des cookies pour améliorer le site et l’enrichir de contenus multimédias.

En poursuivant votre navigation sur lechti.com, vous acceptez le dépôt des cookies. Vous pouvez activer ou désactiver ces cookies dans Paramètres et obtenir plus d'informations dans nos Mentions légales.

Paramètres de confidentialité

Afin de faciliter votre navigation et de vous apporter le meilleur service possible, nous utilisons des cookies pour améliorer le site aux besoins des visiteurs, notamment selon la fréquentation. Nos politique de confidentialité

Google reCAPTCHA

Google reCAPTCHA est un système conçu pour distinguer les humains des ordinateurs, de telle sorte que les bots soient incapables de remplir les formulaires de manière malveillante au nom d’un être humain. Par défaut, ce cookie est activé sur notre site. Vous pouvez révoquer votre consentement à l’utilisation de cescookie en désactivant le curseur ci-dessous.

Google Analytics

Outil d'analyse d'audience - Cet outil recueille des informations nous permettant de comprendre les interactions avec notre site Web, d’affiner cette expérience en améliorant le site mais aussi et surtout de mieux comprendre nos visiteurs. Vous pouvez obtenir davantage de précisions sur l’utilisation des cookies Google dans nos mentions légales. Par défaut, ces cookies sont activés sur notre site. Vous pouvez révoquer votre consentement à l’utilisation de ces cookies en désactivant le curseur ci-dessous.

Google Maps

Service de cartographie en ligne - Nous utilisons ce service appartenant à Google afin de vous proposer un cartographie des établissements répertoriés par Le Chti. Google Maps

YouTube

Service d'hébergement de vidéo en ligne - Nous utilisons ce service appartenant à Google afin de vous proposer un certains nombre de vidéos sur des événements organisés par ou avec Le Chti.

Vous profiterez d'une navigation plus optimale en augmentant la taille de votre fenêtre de navigateur

Vous profiterez d'une navigation plus optimale en utilisant le mode portrait de votre téléphone